Last site update 11/12/2019

To content | To menu | To search

Agoravox : méfiez-vous des contrefaçons

La presse est en pleine crise et Ago­ra­vox aussi qui appelle à l’aide. Mêmes cau­ses, mêmes effets. Le mar­ché de la publi­cité s’effon­dre et comme il y a long­temps que la presse ne vit plus de ses ven­tes, la sanc­tion est immé­diate.

Et tout d’abord, qu’est-ce qu’Ago­ra­vox ? Pour­quoi aider la fon­da­tion Ago­ra­vox ?

Ce site se pré­sente lui-même comme “le seul média d’infor­ma­tion géné­ra­liste sur Inter­net qui soit 100% par­ti­ci­pa­tif, 100% citoyen” – affir­ma­tion bien péremp­toire – tout en avouant “Le modèle publi­ci­taire ne per­met plus d’assu­rer la sur­vie du média”. Toute la ques­tion est là.

Ou plu­tôt, les ques­tions :

  • Com­ment peut-on affir­mer que “l’infor­ma­tion ne doit pas dépen­dre de socié­tés d’inves­tis­se­ment ou d’indus­tries” et dépen­dre de la publi­cité ? Qui donc fait cette publi­cité ? Ne dit-on pas “qui paie com­mande“ ? Est-on un média citoyen dans ces con­di­tions ?

  • Ago­ra­Vox per­met de vous expri­mer et de vous faire écou­ter”. Oui, mais par qui ? Si on cher­che qui détient le nom de domaine ago­ra­vox.fr, on trouve le nom de Carlo Revelli et de la société Cybion. Selon Wiki­pé­dia, Carlo Revelli est le PDG de la société Cybion qu’il a créé avec Joël de Ros­nay. Cette société s’affirme “une des cinq pre­miè­res socié­tés fran­çai­ses en intel­li­gence éco­no­mi­que”, “Quo­ti­dien­ne­ment, nous ana­ly­sons des dizai­nes de mil­liers de sour­ces for­mel­les et infor­mel­les (sites, com­men­tai­res blogs, forums, réseaux sociaux) qui nous per­met­tent d’appré­hen­der pré­ci­sé­ment votre envi­ron­ne­ment et de répon­dre à vos atten­tes de façon adap­tée : ana­lyse con­cur­ren­tielle, obser­va­tion des opi­nions, iden­ti­fi­ca­tion des lea­ders, et, enfin, trai­te­ment des ris­ques de crise.

Ainsi donc, les deux fon­da­teurs d’Ago­ra­vox sont aussi fon­da­teurs d’une société dont les acti­vi­tés sont étroi­te­ment liées à l’espion­nage sur Inter­net et à la mani­pu­la­tion de masse. Ago­ra­vox est-il donc au ser­vice de ses rédac­teurs et de ses visi­teurs ? Ne serait-ce pas plu­tôt un ins­tru­ment d’ana­lyse et de con­trôle de l’opi­nion ? D’après Cybion, “Avec Inter­net, le con­cept d’anar­chie est de retour”, curieuse affir­ma­tion pour quelqu’un qui pré­tend défen­dre un média citoyen, moins curieux, pour une société qui veut “vous aider à anti­ci­per les cri­ses - socia­les, tech­no­lo­gi­ques, con­cur­ren­tiel­les - aux­quel­les vous serez con­fronté“…  pour qu’elle ne finis­sent pas dans la rue » (*). Mieux, une cer­taine « LUCIE tra­que la con­tre­fa­çon sur Inter­net » : Cybion/Ago­ra­vox, juge et par­tie donc.

Ago­ra­vox n’est-il pas en effet une énorme con­tre­fa­çon ? La con­tre­fa­çon d’un véri­ta­ble média citoyen ? Ago­ra­vox, avec sa for­mi­da­ble masse d’arti­cles et de com­men­tai­res, n’est-il pas plu­tôt une base d’étude d’opi­nion qui ali­mente le fond de com­merce de Cybion ? Alors, est-il éthi­que­ment hon­nête de faire finan­cer ce site si fruc­tueux par des dons sous pré­texte “de soli­da­rité et de coo­pé­ra­tion pour en pré­ser­ver l’indé­pen­dance”. On peut se deman­der si les géné­reux dona­teurs savent à quoi leur argent est vrai­ment des­tiné.

Edro­bal - E.J. - V.D. - S.L.



CYBION-Anticiper... pour que les situations de crise ne finissent pas dans la rue
(*)
photo tirée de la vidéo publi­ci­taire de Cybion

Document(s) attaché(s) :

  1. no attachment



Rate this entry

4.81/5

  • Note: 4.81
  • Votes: 54
  • Higher: 5
  • Lower: -1

Edrobal

Author: Edrobal

Stay in touch with the latest news and subscribe to the RSS Feed about this category

Comments (5)

El Dindon El Dindon ·  12 November 2009, 03h33

CYBION is wat­ching you Netoyens !

Minga Minga ·  01 January 2010, 07h23

Témoi­gnage d’un citoyen-repor­ter cen­suré : qu’est-ce qu’Ago­ra­vox ne publie pas ? Exem­ples : la dénon­cia­tion de vio­len­ces poli­ciè­res, le déra­page pou­ja­diste d’un jour­nal “de gau­che”, ou les con­flits d’inté­rêt entre un site, Hoax­bus­ter, et les clients de son gérant. Cf. http://www.revol­tes.net/spip.php?ar…

Christian Hivert Christian Hivert ·  03 January 2010, 17h35

Je cor­ro­bore plei­ne­ment à cette ana­lyse.

Autre exem­ple de ce qui ne sera pas publié sur Ago­ra­vox:

Le mar­ché total ne met rien moins en jeu que son exis­tence. Le carac­tère radi­cal de l’enjeu et du dan­ger donne la pré­séance au mili­taire, seul capa­ble de con­for­mer les corps et les esprits au com­bat total: “Le mar­ché et la poli­ti­que sert la con­ser­va­tion du peu­ple, mais le mar­ché reste la suprême expres­sion de la volonté de vie sociale. C’est pour­quoi la poli­ti­que doit ser­vir le mar­ché”.




Le gou­ver­ne­ment mon­dial que DSK appelle de ses vœux sera donc le gou­ver­ne­ment qui sera capa­ble de mener à bien ce qu’Ernst Jün­ger nomme la “mobi­li­sa­tion totale”, la “totale Mobil­ma­chung”, c’est-à-dire “l’exploi­ta­tion totale de toute l’éner­gie poten­tielle” des peu­ples, engagé dans le mar­ché comme une armée.




“À côté des armées qui s’affron­tent sur un champ de bataille, des armées d’un genre nou­veau sur­gis­sent: l’armée char­gée des com­mu­ni­ca­tions, celle qui a la res­pon­sa­bi­lité du ravi­taille­ment, celle qui prend en charge l’indus­trie d’équi­pe­ment - l’armée du tra­vail en géné­ral” (JÜN­GER, Ernst, “La mobi­li­sa­tion totale”, 1930, in Krieg und Krie­ger, ouvrage col­lec­tif.)

suite à http://www.mou­ve­men­tau­to­nome.com “Web sème, Goe­bels cueille”

sous le pré­texte d’une rédac­tion un peu lourde

ou trop enga­gée?

christianhivert christianhivert ·  19 January 2010, 12h41

Je n’arrive plus à com­mu­ni­quer avec revol­tes.net, que se passe t il?

Le dindon de la farce Le dindon de la farce ·  19 March 2014, 11h33

Politiques austéritaires et dictature policière : l’Union européenne contre les peuples.
Les nouveaux dispositifs sécuritaires mis en place par l’UE servent aux États à mater la contestation populaire pour garantir le maintien les flux économiques, les mécanismes d’exploitation du travail et d’accumulation du capital visant le profit maximum et in fine protéger les intérêts de l’oligarchie financière. L’Espagne, l’un des pays les plus touchés par la crise de la dette, a augmenté son budget anti-émeutes de … 1900 % et va encore le tripler d’ici à 2016 ! Fusils laser (causant la cécité temporaire ou permanente), canons sonores testés lors de manifs aux Etats-Unis (ces canons génèrent des étourdissements et des nausées), et armes à micro-ondes provoquant des brûlures et des douleurs insoutenables seront, entre autres, utilisés contre les populations récalcitrantes (voir ici). La Suisse, de son côté, se prépare activement à une intensification des révoltes populaires réactives aux politiques d’austérité et vient de former quatre nouveaux bataillons militaires. Elle est en passe de déployer ses troupes le long de ses frontières en vue d’anticiper tout désordre social qui pourrait découler de l’effondrement de la zone Euro (voir ici). La surveillance des citoyens dans l’UE se renforce aussi considérablement. En France une loi a été votée pour permettre au gouvernement de surveiller en temps réel les communications téléphoniques et les échanges sur les réseaux et de collecter des renseignements intéressant la sécurité nationale, la sauvegarde des éléments essentiels du potentiel scientifique et économique de la France, sous couvert de lutte contre le terrorisme, la criminalité et la délinquance organisées (voir ici). Le durcissement des contradictions du capitalisme (accroissement global des richesses, paupérisation du plus grand nombre) conduit à un recul des droits démocratiques et à une multiplication de lois liberticides et de dispositifs sécuritaires de surveillance et de répression2 (...) - http://bourgoinblog.wordpress.com/2...

Add a comment This post's comments feed


You might also like

edito.gif

Le point de "non retour"

Sauver le climat ou sauver le système, il faut choisir.

Continue reading

edito.gif

Quand Carlos se gavait !

Le débat ouvert par le mouvement des Gilets Jaunes a de saines vertus. Nous ne parlons pas ici du « grand débat », diversion qui ne trompe que les naïfs patentés, mais du débat intelligent et intelligible auquel participent tous les observateurs honnêtes qui voient dans ledit mouvement la nécessaire occasion de mettre à nu les terribles tensions à l’œuvre dans notre société.

Continue reading